Gâteau flemmard de l’hiver

foto 3

Envie d’un gâteau et pas envie de se fatiguer ?

Cette recette est pour tous les débutants, les flemmards, les mamans pressées, les working-girls overbookées et les étudiants fauchés.

Il te faut un moule, un saladier,un fouet et un couteau. Difficile de faire plus simple. IMG_5105

Les ingrédients :

  • 2 ou 3 pommes
  • 2 oeufs
  • Farine
  • Lait
  • Sucre (roux ou de canne de préférence)
  • une pincée de cannelle
  • Quelques noix

Aujourd’hui je ne marque pas le poids parce qu’il n’y a pas besoin de peser !

Commence par éplucher et couper les pommes en tranches. Allume ton four et mets-le sur 200°.

Casse les œufs et mets-les entiers dans le saladier puis fouette-les quelques secondes.
Ajoute progressivement la farine (environ 5 cuiller à soupe) et mélange bien. Une fois le mélange épais, ajoute petit à petit le lait pour rendre la pâte plus liquide.
La pâte doit ressembler à une pâte à crêpe mais un peu plus épaisse.
Si tu as mis trop de lait, pas de panique : ajoute simplement un peu de farine.

Quand ta pâte sera homogène, verse-y 2 cuillères à soupe de sucre puis les pommes. Mélange un peu pour que les pommes soient bien enveloppées de pâte.

Pour le moule, tu as 3 options :

  • 1 : un moule à gâteau beurré
  • 2 : un moule à tarte avec du papier cuisson (pour un lavage express, feignasse for life)
  • 3 : des moules à muffins pour des petits gâteaux tout mignons

Quand tu auras choisi ton option préférée, verse la pâte dans le moule puis dépose quelques noix concassées par-dessus.

Hop, au four pour environ 25mn.
Prépare toi un bon thé ou un chocolat chaud, installe toi confortablement sur le canapé et savoure pleinement ton gâteau flemmard!

Close-up of two young women holding hot tea on winter dayPS: Pour plus de moelleux, ajoute un peu de crème fraîche à la recette (2 à 3 cuillères à soupe)
Et saupoudrer le gâteau de sucre de canne avant la cuisson c’est juste le top, ça le fera légèrement caraméliser 

 

 

Γαλακτομπούρεκο (Galaktoboureko)

foto 2

Tu che hai letto il racconto delle mie avventure gastronomiche in Grecia e che stavi aspettando con impazienza di sapere quale ricetta ti avrei proposto, eccola! Sai che mi sono sacrificata con grande coraggio per assaggiare un sacco di specialità tipiche l’una più buona dell’altra. Poi ho testato questa ricetta a casa prima di proportela (testata ed approvata quindi). Forse sarà il sapore che mi ricorda la pastiera napoletana o la sua inconfondibile cremosità, ma mi sono innamorata del Galaktoboureko. Ti avevo già parlato dei Börek (o Burek), specialità di pasta fillo ripiene di spinaci o formaggio per la versione salata, o di noci per quella dolce. Il Galaktoboureko è un’altra variazione del Börek, a base di crema di latte alla semola e sottilmente profumata di vaniglia e cannella.

Per realizzare questa ricetta (per 8 grandi porzioni) avrai bisogno di :

Per il dolce:

  • 120gr di zucchero
  • 80gr di semola rimacinata
  • 1 litro di latte
  • 6 uova
  • 1 limone bio
  • Vaniglia: 1 baccello o 1/2 cucchiaino di polvere
  • 1 pizzico di sale
  • 1 confezione di pasta fillo (500gr circa)
  • 80gr di burro
  • 40 gr di olio dal gusto neutro (colza per esempio)

Per lo sciroppo:

  • 1 tazza di acqua
  • 1 tazza di zucchero
  • 1 fialetta di fior d’arancio
  • il succo di mezzo limone
  • un pizzico di cannella in polvere

Tappa 1 – Lo sciroppo:
La prima tappa della realizzazione del Γαλακτομπούρεκο, pronunciato Galaktoboureko, è la preparazione dello sciroppo che spargerai sulla torta. In un pentolino versa l’acqua, lo zucchero, il succo di limone, la cannella e il fior d’arancio e fai bollire per un quarto d’ora. Lascia lo sciroppo raffreddarsi mentre prepari il resto.
Se usi un baccello di vaniglia, incidilo in lunghezza con un coltello e raschia l’interno per farne uscire i granelli.

Tappa 2 – La crema:
Scalda il latte in una pentola. Nel frattempo grattuggia mezzo limone e lascialo da parte. Quando il latte sarà tiepido, aggiungi la semola, lo zucchero e un pizzico di sale e mescola regolarmente con una frusta. Togli il latte dal fuoco appena si mette a bollire e, senza smettere di mescolare, aggiungi la buccia grattugiata del limone, i granelli di vaniglia e 6 uova sbattute.
In un pentolino, sciogli a fuoco lento il burro nell’olio senza farlo bollire.

Tappa 3 – i fogli di pasta fillo:
Con un pennellino da cucina, cospargi uno ad uno metà dei fogli di pasta fillo del miscuglio burro/olio prima di deporli nel fondo di una teglia imburrata. Non preoccuparti se i fogli non hanno la stessa grandezza della tua teglia: basta tagliarli e disporli facendo in modo che tutto il fondo sia coperto della stessa quantità di fogli.
Versa poi la crema nella teglia, sopra i fogli di fillo. Cospargi l’altra metà dei fogli e posali nella stessa maniera sulla crema di latte. Infine, umidifica la superficie passando con il pennellino bagnato di acqua prima di mettere il Galaktoboureko in forno per un’ora a 180 gradi.

Tappa 4 – Rifinitura:
Quando il galaktoboureko è pronto, spargi delicatamente lo sciroppo sopra per zuccherare ed aromatizzare la “torta intergalactica”. Assapora il dolce preferibilmente tiepido, ma sarà buono anche freddo per 2 giorni se lo conservi in frigo, se resisti alla tentazione.

Γαλακτομπούρεκο (Galaktoboureko)

foto 2

Toi qui as lu le récit de mes aventures culinaires en Grèce et qui attendais avec impatience de découvrir quelle recette j’allais te proposer, la voici ! Tu le sais, je me suis dévouée, avec beaucoup de courage, à goûter  tout un tas de spécialités culinaires plus bonnes les unes que les autres. Puis j’ai testé cette recette à la maison avant de te la proposer. Moi qui adore les pâtisseries en tout genre, j’ai totalement fondu pour le Galaktoboureko. Je t’ai déjà parlé des Börek (ou Burek), ces spécialités à base de pâte filo garnies d’épinards ou de fromage pour la version salée et de noix pour la version sucrée. Et ben le Galaktoboureko c’est une autre variante sucrée du Börek, à base de crème onctueuse à la semoule et subtilement parfumée à la vanille et à la cannelle.

Pour réaliser cette recette (pour 8 belles portions), il faudra te munir de :

Pour le gâteau:

  • 120gr de sucre
  • 80gr de semoule extra-fine
  • 1 litre de lait
  • 6 oeufs
  • 1 citron non traité
  • 1 gousse de vanille ou 2 pointes de couteau de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 1 paquet de pâte filo (500 grammes environ)
  • 80 grammes de beurre
  • 40 grammes d’huile au goût neutre (par exemple huile de colza)

Pour le sirop:

  • 1 tasse à thé d’eau
  • 1 tasse à thé de sucre
  • 1 bouchon de fleur d’oranger
  • le jus d’un demi citron
  • un peu de cannelle

La préparation du Γαλακτομπούρεκο, prononcé Galaktoboureko, commence par le sirop que tu verseras sur le gâteau. Dans une petite casserole verse l’eau, le sucre, le jus de citron, la cannelle et l’eau de fleur d’oranger et porte le mélange à ébullition pendant un bon quart d’heure. Laisse le sirop refroidir pendant que tu prépares le reste.

Si tu utilises une gousse de vanille, incise-la dans le sens de la longueur pour en sortir les graines en raclant avec un couteau.

Fais chauffer le lait dans une casserole. Pendant ce temps râpe le zeste d’un demi citron, que tu ajouteras plus tard. Quand le lait commencera à devenir tiède, ajoute-y la semoule en pluie, le sucre et une pincée de sel et mélange régulièrement avec un fouet jusqu’à ébullition. Retire le lait du feu dès qu’il se met à bouillir et, tout en continuant à remuer, ajoute au mélange le zeste de citron, les graines (ou l’extrait) de vanille et 6 œufs battus.

Dans une petite casserole, fais fondre à feu doux le beurre dans l’huile sans le porter à ébullition.

A l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonne une à une la moitié des feuilles de pâte filo du mélange beurre-huile puis dépose-les dans un moule à gratin beurré. Si les feuilles n’ont pas la même grandeur que ton plat, il suffit de les découper et poser les morceaux de sorte que l’ensemble du plat soit recouvert de la même quantité de feuilles.

Verse ensuite la crème dans le plat par-dessus les feuilles de pâte filo. Badigeonne l’autre moitié des feuilles et dépose-les de la même façon sur le mélange. Pour finir, trempe ton pinceau dans de l’eau pour humidifier le dessus du galaktoboureko  puis direction le four à 180 degrés pendant 1 heure.

Quand le galaktoboureko sera cuit, verse délicatement le sirop sur la surface pour sucrer et aromatiser ton dessert intergalactique. Savoure-le de préférence tiède mais il sera tout aussi bon sorti du frigo pendant 2 jours, s’il résiste à ta gourmandise.

 

Sorbetto alle pesche

IMG_4336

Sono ancora di stagione le pesche allora prima che arrivi l’autunno e con lui il fresco, la nebbia e la voglia di zuppe calde, facciamoci un bel sorbetto alle pesche!
Il sorbetto è facilissimo da fare, meglio se hai una gelatiera ma puoi anche fare senza.

Avrai bisogno di:

  • 250gr di pesche
  • Il succo di 1 limone
  • 300ml di acqua
  • 120gr di zucchero

Non dimenticare, se usi la gelatiera, che la vaschetta deve stare nel congelatore da almeno 8 a 12 ore.

Per cominciare, lava e taglia le pesche. Puoi lasciare la buccia, non cambia il sapore ma i pezzetti di buccia faranno un bel effetto (sulla foto non ci sono, l’ho fatto col bimby).
Poi sciogli lo zucchero nell’acqua e aggiungi il succo del limone.
Infine frulla le pesche nell’acqua zuccherata.
Puoi versare direttamente il tutto nella gelatiera ed azionarla. Dopo 40 minuti di pazienza potrai assaggiare un sorbetto freschissimo e saporito con la soddisfazione di averlo fatto da solo/a!

Se non usi la gelatiera, alla fine versa il tutto in un recipiente e mettilo nel congelatore per 4 ore, mescolando la preparazione ogni 45 minuti. In alternativa ne trovi a partire da 30 euro su internet.

Varianti: Puoi usare le stesse quantità per fare un sorbetto di mango, melone o pere

Kaiserschmarren

Kaisermachin

Brrrrr ça caille!

En ce mois d’octobre (oui, je sais, on est en juillet), je te propose un dessert vite préparé, bon et qui te réchauffera.

Le Kaiserschmarren est un dessert au nom imprononçable typique de la région de l’Alto Adige (aussi connue sous le nom de Süd-Tyrol), dans les Alpes italiennes. A mi-chemin entre la crêpe et l’omelette, le Kaiserschmarren signifie « les ennuis de l’empereur » et se déguste accompagnée de confiture de myrtilles.

Pour faire cette recette (pour 3 personnes), tu auras besoin de :

  • 4 oeufs
  • 100gr de farine
  • 175ml de lait
  • 25gr de sucre vanillé
  • Une noix de beurre
  • Une pincée de sel
  • Un peu de sucre glace

Et pour l’accompagner: de la confiture de myrtilles.

Commence par séparer les jaunes d’oeufs des blancs.

Dans un premier récipient verse les jaunes d’œufs et la moitié du sucre vanillé et bats le tout. Quand le mélange deviendra homogène, ajoute progressivement le lait et la farine en les alternant.

Dans un autre récipient monte les blancs en neige avec une pincée de sel puis ajoute la seconde moitié du sucre. Une fois que le sucre sera bien mélangé avec les blancs, mélange délicatement ce mélange à la pâte.

Réchauffe une poêle avec une noisette de beurre et verse-y la moitié de la préparation. La cuisson se fait en 2 fois pour que le Kaiserschmarren ne soit pas trop épais.

Fais cuire la première face de ton Kaiserschmarren puis coupe-le en 4 avant de retourner chacun des morceaux pour faire cuire l’autre face. Reproduis l’opération avec l’autre moitié de la pâte.

Saupoudre de sucre glace, c’est prêt !

Sers ton dessert encore chaud accompagné de confiture de myrtilles. Bon appétit !

Kaiserschmarren

Kaisermachin

Brrrrr che freddo!
Con questo tempo quasi autunnale, ti propongo un dolce veloce da preparare ma che oltre ad essere buono, ti riscalderà.

Il Kaiserschmarren, col suo nome impronunciabile, è un dolce tipico dell’Alto Adige (anche chiamato Südtirol), che era il “pasticcio -nel senso di guaio- dell’imperatore”.
In pratica è una specie di frittata dolce, che si mangia accompagnata da confettura di mirtilli rossi.

Per fare questa ricetta (per 3 persone), ti serviranno:

  • 4 uova
  • 100 grammi di farina 
  • 175 ml di latte 
  • 25 gr di zucchero vanigliato
  • Burro quanto basta
  • Un pizzico di sale
  • Zucchero a velo (quanto basta)

E per accompagnarlo: Confettura di mirtilli rossi

Prepara la pastella dividendo i tuorli dagli albumi. Sbatti i tuorli con metà dello zucchero vanigliato.

Quando otterrai un composto chiaro ed omogeneo, unisci progressivamente ed alternandoli la farina setacciata e il latte.

A parte, monta gli albumi a neve con un pizzico di sale e aggiungi l’altra metà dello zucchero. Una volta che lo zucchero si sarà amalgamato per bene, aggiungi delicatamente gli albumi alla pastella.

A questo punto, scalda una padella con un po’ di burro prima di versarci metà della pastella. La cottura si fa in due parti affinché il Kaiserschmarren non sia troppo spesso.

Fa dorare la parte inferiore a fuoco moderato e quando questa sarà pronta, tagliala in quattro parti e girala con una spatola per terminare la cottura anche dall’altra parte. Ripeti il procedimento con la seconda metà della pastella.

Spolvera il tutto con dello zucchero a velo.

Servi il tuo Kaiserschmarren ancora caldo assieme alla marmellata di mirtilli rossi. Buon appetito!

Crème de lait et fleur d’oranger sur lit de pêches et abricots

Il était temps! Voici enfin la recette en français!mhalbi abricot

Cette crème est une variation du M’halbi libanais (ou Mhalabya), un dessert frais à base de riz au lait, fleur d’oranger et pistache auquel j’ajoute des fruits pour le rendre doublement gourmand.

Frais, léger et délicatement parfumé, c’est certainement le dessert que je préfère quand la température dépasse les 30°. Essaie-le et tu verras que tu ne résisteras pas à la tentation d’en refaire chaque été.

La recette est très simple, pas besoin de matériel spécifique mais le dessert doit être préparé quelques heures à l’avance (ou mieux, la veille) parce qu’il doit refroidir.

Pour faire cette crème (pour 2 personnes), tu auras besoin de :

  • Lait (2 verres de 25cl)
  • Eau (1/2 verre)
  • Sucre de canne (3 cuillères à soupe)
  • Sucre semoule (3 cuillères à soupe)
  • Maïzena (2 cuillères à soupe bombées)
  • Fleur d’oranger (1 cuillère à soupe)
  • 3 abricots
  • 1 pêche
  • Une poignée d’amandes effilées

Variantes:
Tu peux remplacer les amantes par des Pistaches de Bronte (en poudre ou hâchées grossièrement)
Choisis tes fruits de saison préférés

 

Lave les fruits, épluche la pêche et coupe-la en petits morceaux ainsi que les abricots. Mets les fruits dans une poêle avec le sucre de canne et un peu d’eau (3 cuillères à soupe). Surveille la cuisson et ajoute de l’eau si nécessaire. Les fruits seront cuits quand tu pourras les écraser à la fourchette. Comme tu l’auras deviné, tu peux maintenant éteindre le feu et écraser les fruits. Tu peux laisser quelques morceaux entiers ou faire une purée homogène, à toi de choisir.

Dans une casserole verse le lait et l’eau, ajoute la fleur d’oranger, le sucre semoule et la maïzena. Porte le tout à ébullition pendant une quinzaine de minutes, sans cesser de remuer avec un fouet pour éviter que la crème attache ou ne fasse des grumeaux. Le liquide doit épaissir jusqu’à former une crème (la durée de cuisson est variable, tout dépend de la quantité de lait que tu utilises).

Tu peux maintenant prendre tes plus beaux verres à cocktail et déposer les fruits au fond. Verse ensuite doucement la crème de lait sur les fruits et laisse refroidir quelques heures (à température ambiante puis au frigo).

Pour finir, fais dorer les amandes effilées au four ou à la poêle.

Ca y est, tu peux sortir, profiter du soleil pendant que ton dessert refroidit.

Avant de servir la crème, décore-la avec les amandes. Bon appétit!