De la Grèce aux Balkans, passeport gourmand

Comme tu le sais, cet été j’ai fait la food-trotteuse à travers l’Europe.
Partie d’Ischia en Italie, je suis allée me balader en Grèce, d’où j’ai pris le train pour la Slovénie en m’arrêtant en Serbie, Bosnie et Croatie.
Gourmande invétérée, j’ai testé les meilleures spécialités culinaires partout où je suis passée pour t’en parler ensuite sur ce blog et partager avec toi les recettes qui te plairont à coup sûr.

Je suis passée sur Allô la Planète (Radio le Mouv’) pour raconter ces péripéties culinaires et bien plus. Et comme tout le monde n’a pas le temps de rester à côté de la radio ou de l’ordi pour ne pas en perdre une miette, voici le podcast!

 

Son

Voyage en Europe…. et en Gastronomie

 

Mon Tour gastronomique de l’Europe approche à grand pas et hier je suis passée sur Allô la Planète (radio Le Mouv’) pour annoncer mon voyage et parler des premières impressions d’une française qui s’installe en Italie.

Pour écouter le podcast de l’émission, c’est ici:

 

A très bientôt pour de nouvelles aventures culinaires!

 

PS: Merci à Il Blog di Andrea D’Ambra qui m’accompagnera dans ce tour de l’Europe

Moricettes alsaciennes

Moricette

Les moricettes sont des petits pains briochés alsaciens faits avec la même pâte que celle des bretzels. On les mange généralement en sandwiches que l’on garnit avec ses ingrédients préférés.
La plus courante en Alsace est la moricette à la charcuterie mais si comme moi tu n’en es pas adepte, laisse libre cours à ta fantaisie ! Poisson fumé, fromages, olives et légumes croquants sont les bienvenus !

Recette en 10 étapes simples, débutants acceptés !

 Ingrédients (pour 8 à 10 Portions) :

Pour la pâte :

  • 500 g de farine 
  • 10 g de sel fin
  • 10 g de levure de boulanger 
  • 15 cl d’eau 
  • 15 cl de lait
  • 35 g de beurre ramolli

Pour le bain :

  • 1 litre d’eau
  • 1 cuillère à café de bicarbonate 
  • 2 cuillères à café de sel 

Pour la finition :

  • 1 jaune d’œuf 
  • graines (sésame, pavot, lin, courge), herbes (origan, romarin, thym) ou fromage râpé : c’est toi qui choisis !

Préparation de la recette : 

Etape1 :
Dans un saladier, mélange la farine et le sel. Forme un puits au centre.

Etape2 :
Mélange l’eau et le lait, fais tiédir le tout à feu doux dans une casserole pendant quelques minutes. Le liquide ne doit pas bouillir, juste tiédir, tu devras y mettre les doigts, attention !

Etape3 :
Dans un petit bol émiette la levure avec les doigts et dilue-la doucement en y versant un peu de mélange eau-lait. Mélange bien puis verse le liquide dans le puits.
Mélange doucement le liquide avec les doigts en y incorporant peu à peu la farine se trouvant au bord du puits.
Quand le liquide sera mélangé avec assez de farine pour devenir une pâte, continue à ajouter petit à petit le reste du liquide en continuant le procédé.
En théorie, avec ces mesures tu devrais obtenir une pâte ni trop sèche ni trop collante. Mais si ta pâte est collante, ajoute de la farine. Si au contraire tu vois que tu manques de liquide pour bien mélanger, ajoute un peu d’eau tiède.

Etape4 :
Quand tu obtiens une belle boule de pâte homogène, ajoute-y le beurre coupé en petits morceaux et continue à travailler ta pâte.
Pour obtenir une mie moelleuse, il faut faire entrer de l’air dans la pâte. Pour cela, étire ta pâte puis replie-la en 2 une dizaine de fois.
Evidemment, si tu as un robot de cuisine qui te permet de faire la pâte, c’est plus simple : il te suffit d’y verser les ingrédients et le robot travaille pour toi.
Si tu n’en as pas, pas de panique : pas besoin de travailler la pâte pendant des heures, quelques minutes suffisent. Et puis ça va te muscler tes p’tits bras.

Etape5 :
Laisse reposer ta pâte pendant au moins 1 heure, dans un saladier recouvert d’un torchon. Choisis un endroit à l’abri des courants d’air et si possible près d’une source de chaleur (surtout en hiver). Perso je la mets dans le four éteint : elle est à l’abri de la lumière et des courants d’air.

Etape6 :
Quand ta pâte aura doublé de volume, préchauffe ton four à 200°C.
Prépare une plaque pour le four et recouvre-la de papier sulfurisé.
Dans une casserole, fais bouillir 1 litre d’eau, ajoute le sel et le bicarbonate.
Divise la pâte en portions égales (environ 8 à 10 portions) et forme des petits boudins.

Etape7 :
Plonge ces boudins un à un dans l’eau bouillante pendant 30 secondes puis dépose-les sur la plaque pour le four.

Etape8 :
Tu te souviens du jaune d’œuf dont tu avais besoin ? Ben c’est maintenant qu’il va te servir ! Tu vas préparer ce qu’on appelle une dorure : c’est ça qui va donner une belle couleur bronzée à tes moricettes.
Verse ton jaune dans une petite coupelle et casse-le avec une fourchette. A l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonne tes moricettes avec le jaune d’œuf. Strie ensuite chaque moricette sur le dessus à l’aide d’un couteau sans dents humide : ainsi elle gardera sa forme et ne se déchirera pas pendant la cuisson.

Etape9 :
Saupoudre ensuite tes moricettes avec tes graines ou herbes préférées. Je te propose un mélange de graines de sésame, pavot et lin avec un peu d’origan et de romarin ciselé mais laisse ta créativité parler !
Hop, direction le four pour 15 à 20 minutes sur chaleur tournante, puis 5 minutes sur grill pour donner une belle couleur dorée à tes moricettes.

Etape10 :
Quand les petits pains auront refroidi, prépare des sandwiches aussi bons qu’originaux.
Essaie par exemple la tapenade, quelques anchois, des tomates cerise, une feuille se salade pour le croquant. Bon appétit !

N’hésite pas à poser des questions si besoin et à m’envoyer les photos de tes réussites!